Quels sont les atouts et les risques liés aux investissements en immobilier ?

Investir dans la pierre présente des atouts et des risques pour les investisseurs. C’est comme une activité économique dont la réussite repose sur différents facteurs, mais aussi sur une bonne stratégie gagnante. Mais quels sont donc les atouts et les risques liés aux investissements en immobilier ?

Investissements en immobilier : acheter pour louer

Acheter pour louer devient une tendance en vogue. Cette expression signifie beaucoup de choses pour les investisseurs, car les avantages qui en découlent sont à portée de main. Les chiffres nous démontrent souvent la réalité du marché immobilier. Les investissements immobiliers tendent à se diversifier et les prix peuvent être stables dans certaines localisations.

A découvrir également : Comment évaluer un droit au bail commercial ?

En tout cas, acheter pour louer cumule de nombreux avantages et atouts.

Pour les avantages :

Dans le meme genre : 3 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier avant 30 ans

  • L’achat immobilier constitue un placement sûr.
  • Investir dans la pierre permet de se protéger des crises majeures.
  • Investir dans la pierre, c’est se constituer un patrimoine immobilier et financier.
  • Investir dans la pierre permet d’avoir une rentabilité locative stable.

Pour les atouts, il s’agit forcément de :

  • L’attractivité des loyers.
  • Une demande toujours continue.
  • L’attractivité des crédits immobiliers.
  • L’attractivité de la fiscalité.
  • La diversification des investissements en immobilier.
  • L’accès aux différentes aides financières.

Les investissements immobiliers sont donc considérés comme des valeurs refuges. En cas de crise, l’accès au logement et l’octroi des prêts tendent à durcir et pas forcément l’accès aux locations immobilières. Lorsque la crise empêche les acheteurs d’acquérir des biens immobiliers, ils se tournent vers la location.

Enfin, il convient aussi de préciser que les aides financières permettent aussi d’accroître le taux de rendement des investissements en immobilier. Plus un bien immobilier est décent et en basse consommation, plus ça attire des locataires.

Il faudrait aussi mettre l’accent sur la défiscalisation. Les impôts peuvent freiner son projet d’investissement. Pourtant, la loi Pinel propose toujours une réduction importante d’imposition, soit jusqu’à 21% selon :

  • La durée de l’investissement.
  • L’état du bien et la surface habitable.
  • La localisation du bien.

Investissements en immobilier : les risques à considérer

Les investissements en immobilier constituent certes de meilleurs placements, mais ils peuvent être impactés par :

  • Les crises dans le pays.
  • Le comportement des acheteurs.
  • L’évolution des taux d’intérêt.

Si, par exemple, les taux d’intérêt sont en hausse, il serait donc difficile pour un acquéreur d’acheter un bien immobilier. Par conséquent, le nombre de la demande va se réduire et on sera contraint de faire remonter le prix de vente ou le faire descendre.

On ne doit donc pas perdre de vue les risques en investissement immobilier. Il s’agit particulièrement de :

  • L’absence de locataire pour louer son bien immobilier.
  • La difficulté de percevoir des revenus locatifs stables.

Dans ce cas, les locations saisonnières risquent fort de prendre le dessus sans pour autant améliorer la rentabilité du logement sur une année.

On observe en effet :

  • Un déséquilibre entre l’offre et la demande.
  • Une évolution inégale des prix selon les localisations.
  • Une baisse de la solvabilité des emprunteurs.

Aussi, tous ces facteurs font partie des risques en investissements immobiliers. En cas de crise, on aura du mal à trouver des locataires. D’ailleurs, si on possède par exemple un bien locatif dans une grande ville. 

La plupart des locataires expriment leur volonté de changer de département pour y vivre ou pour acquérir une résidence secondaire. Ce qui représentera un grand risque pour son investissement locatif en cours.

Dans le pire des cas, on fait baisser le loyer pour que son bien soit loué toute l’année. Mais il existe d’autres risques :

  • Les impayés locatifs.
  • Les vacances locatives.
  • Régime fiscal trop lourd.

Il est donc indispensable de bien choisir le type d’investissement en immobilier le plus rentable afin d’anticiper tous ces risques.